Artiste - Peintre | Artist - Painter

© 2018 par | by Kapelier - Tous droits réservés | All rights reserved - Design par | by Monark Design Services

Ma famille | My Family

Né le 30 décembre 1955, à Thetford Mines, Québec, Canada , Kathleen est adoptée à six semaines par ses parents Cyrille Pelletier et Madeleine Lavoie de Chicoutimi, leur fille unique. Enfant chérie, elle perd sa mère le 14 février 1970 d’un cancer du sein. Son père, étant affaiblit par un malaise cardiaque à la même période, Kathleen sera pris en charge par ses tantes pendant un an. Attristée et déstabilisée par tous ces tristes événements elle se retrouve en foyer d’accueil à 15 ans. Son père se remarie avec Dorette Létourneau. Ils auront deux enfants : Anne-France et Yves-Marc, son demi-frère et demi-sœur.


Elle se marie à 17 ans à Gérard Gilbert et aura son premier enfant à 18 ans : Marjorie. Divorcée à 20 ans, elle découvre les arts : musique et peinture. 


Elle commence à peindre à 20 ans mais choisit  de Peindre pour la vie à 25 ans. Bohémienne de 1980  à 1985, elle signe ses œuvres de son nom : Kathleen Pelletier. Elle prend conjoint Jean-Claude Langlois avec qui elle aura quatre enfants chéris : Marie-Claude, Pierre-Alexis, Jean-Gabriel et Marie-Soleil. Elle vit de son art, la peinture, et après sa séparation en 1997, année de retrouvaille de sa mère biologique, Fernande Dubois, elle découvre quatre demi-frères et une demi-sœur : Nicole, Richard, Normand, Mario et Jacques. Elle sera peintre animalier 5 ans, puis peintre réaliste avec les paysages majestueux de sa région d’adoption depuis 1985 : Charlevoix.


Depuis 1985 elle signe ses œuvres de son pseudonyme, sa griffe : Kapelier. Elle vit et élève ses enfants de sa peinture. Elle retrouve l’Amour en 2004 et marie  Daniel Laforest aux Éboulements Québec le 15 octobre 2005. Depuis, elle vogue entre la peinture réaliste, figurative, contemporaine, mystique et fantastique, avec son médium préféré : l’acrylique et les techniques mixtes.


Elle est grand-mère à 38 ans : Mariannick à Marjorie. Depuis, deux autres trésors se sont ajoutés : Raphaëlle et Jacob.


Nous sommes plus de 3 500 tableaux plus tard.   
 

Born on December 30th, 1955, in Thetford Mines, Quebec, Canada,  her parents Cyrille Pelletier and Madeleine Lavoie of Chicoutimi adopt her at six weeks old, making Kathleen their only child. A beloved daughter, she loses her mother on February 14th, 1970 of breast cancer. With her father, being weakened by a heart condition at around the same time, Kathleen is to be taken care of by her aunts for a year. Saddened and destabilized by all these events, she finds herself in a foster home at 15. Her father remarries with Dorette Létourneau, and they go on to have two children: Anne-France and Yves-Marc, Kathleen’s half-brother and half-sister.


She marries at 17 to Gérard Gilbert and gives birth to her first child at 18: Marjorie. Divorced at 20, Kathleen discovers the arts: music and painting.


She begins to paint at age 20, but decides to make it her life’s work at 25. Bohemian from 1980 to 1985, she signs her works with the name: Kathleen Pelletier. She marries Jean-Claude Langlois, with whom she goes on to have four cherished children: Marie-Claude, Pierre-Alexis, Jean-Gabriel and Marie-Soleil. She lives by her art (painting) and after her separation in 1997, the same year she reunites with her biological mother, Fernande Dubois, she discovers four half-brothers and a half-sister: Nicole, Richard, Normand, Mario and Jacques. She is an animal painter for 5 years, then a realistic painter with the majestic landscapes of her adopted region since 1985: Charlevoix.


Since 1985, she has signed her works with her pseudonym Kapelier. She lives and raises her children from her paintings. She rediscovers love in 2004 and marries Daniel Laforest at Les Éboulements, Québec, on October 15th, 2005. Since then, she has been switching between realistic, figurative, contemporary, mystical and fantastic painting, with her favorite medium: acrylic and mixed media.


At 38, Kathleen becomes a grandmother: Marjorie’s Mariannick. Since then, two other treasures have been added: Raphaëlle and Jacob.


We are now at more than 3,500 paintings later.